Recours au Poème: Poésies & Mondes Poétiques

My thanks to Matthieu Baumier, editor at Recours au Poème, and to Elizabeth Brunazzi, who published and translated four poems from my collection, Cycles (Lapwing Publications, 2013).
 
I am adding here Elizabeth’s translation of i and the village (after Marc Chagall)

moi et le Village

 
(d’après Marc Chagall)
 
Version française, Elizabeth Brunazzi
 
La rosée découle en jade une lune aux trois quarts
L’Amour O l’amour! Ta fleur arrachée embaume
 
De son parfarm ma main, bientôt
bientôt me rappelant une certaine musique-
 
Mon destin a toujours été de quitter le lieu
où la lune dansait avec la subtile Neptune!
 
Tout se dissout-
sauf le souvenir de ton visage,
ton rire en pleine rue et ta danse pour la lune!
 
Tes bagues de jade et ta fleur sont mes bijoux,
nuançant toutes choses d’une teinte de vert, de pourpre, d’un bleu profond.
 
La rosée découle en jade une lune ornée comme un bijou,
Sa fleur blanche fond sous le bleu.
 
Je me souviens d’un visage, maintenant fixé en lumière,
maintenant un ton, une bague ornée de bijoux, une certaine nuance brillante.

 

 

(after Marc Chagall)

Dew drops into jade a three-quarter moon.
Love O love ! Your uprooted flower dissipates

Its scentedness onto my hand, soon
soon recalling to me a certain music –

My fate was always to leave the place
where moon danced with subtle Neptune!

All dissolves –
save your remembered face,
your laughing in the street and your dancing for the moon!

Your jade rings and your flower are my jewel,
shading everything green, and purple, a rich blue.

Dew drops into jade a jewelled moon,
Her white flower dissolves under blue.

I remember a face, now caught into light,
now a tone, a jewelled ring, a certain bright hue –